DE PLUS EN PLUS / DE MOINS EN MOINS

Le reste, définissant l'exclu et le rejeté, c'est le résidu mais aussi le trop. C'est ce qui n'a plus de valeur ou ce qui pollue.

Recycler les restes

De plus en plus / de moins en moins est un ensemble fictionnel d’objets et de matériaux, formant le scenario hypothétique d’un monde où ne subsistent plus que des restes, à force de surproduction.
Dans cette installation, de «matières dernières» les restes deviennent «matières premières», recyclés, agglomérés, pour une commercialisation imaginaire. Trois produits absurdes sont présentés sur des rayons de magasin.


Trois produits fictifs

Criquets ravageurs : criquets de Madagascar vendu en sacs, se mélangeant au ciment pour construire des murs.
Installation : vingt sacs imprimés, visuel sur moniteur TV, sur étagère de supermarché.

Moules Nex : moules de cuisson pour un rôti recomposé à partir d’épluchures végétales.
Installation : trois moules en deux parties de silicone rose, visuel de présentation imprimé sur bâche, sur étagère de supermarché.

Mobalpain : sacs à pain servant de moule pour recycler le pain dur en chaises. Plusieurs modèles existent.
Installation : un sac en bâche plastique, tirage en pain, un visuel de présentation imprimé sur bâche, sur étagère de supermarché.

.......................................................................................................................................................

- exposition/exhibition "Le pire n'est jamais certain", à Metz (57, France) du 10 Mai au 4 Juillet 2010, Eglise Saint-Pierre-aux-Nonnains
- exposition/exhibition "La Bergerie" de Nant (12, France) chez Christian Cerisola, été 2011

chez Christian Cerisola Le pire n impression sur bâche Le pire n par une entreprise fictive Le pire n Le pire n impression sur bâche